Adonnantes, Innov@lannion, Data+, Repartout: votez fablab!

20140226_223425A l’heure où bien des candidats attendent fébrilement la soirée de dimanche, petit retour sur les actions publiques en cours au fablab.

Les adonnantes: première édition lundi prochain, un coup de pouce et une manière de fédérer les projets au sein du fablab.

Repartout: dans le cadre de la semaine du développement durable (2 au 7 avril), le fablab vous invite à venir réparer vos machines. Outre l’atelier réparation, une sensibilisation au logiciel libre sera faîte. C’est souvent d’ailleurs la manière la plus simple, efficace et élégante pour redonner une seconde vie à un ordinateur maltraité par des années d’OS propriétaire et quelques virus oubliés

Data+: 2 projets ont été proposés par le fablab: WhereIsTheBeach et Aquarmarium. Il est encore temps de nous apporter votre voix…http://defidataplus.net/

Innov@Lannion: le fablab s’est associé à Innov@lannion 2.0, la seconde édition du concours de développement d’applications mobiles qui avait pour thème cette année les villes intelligentes (ou smat cities sans la langue de Shakespeare). Les autres partenaires sont la ville de Lannion, LTC, Orange et l’ENSSAT. Débuté fin décembre et ouvert jusqu’au 1er avril (il est toujours possible de concourir et de soumettre son projet, les résultats seront annoncés lors du colloque Energ&TIC organisé par anticipa qui se tiendra le 8 avril prochain. L’action du fablab a été multiple. Le fablab a accueilli une cinquantaine de personnes dans ses locaux pour une petite visite, une rencontre Emerginov (une solution open source de co-innovation mobile) proposée par Orange, et une rencontre autour des objets connectés.Des représentants du fablab ont également pris part à la rencontre sur les données publiques (ou open data dans la langue de Beyoncé) proposés par la mairie et la rencontre openStreetMap (carte des villes ouvertes dans la langue de Harry Potter) . Au moins 3 projets ont d’ailleurs été soumis. Outre les projets Data+, le projet Bzzz est également en lice et Antoine, lauréat de la précédente édition, n’a pas dit son dernier mot (surtout depuis qu’il a retrouvé une connexion internet)

Bref beaucoup d’activités, d’actions d’éducation populaire, de réalisations concrètes pour les bénévoles de l’association…et on ne parle pas des dossiers de subvention et autres appels à projets nationaux….